Le restaurant «LA BAGUETTE» ouvrira ses portes à Lafontaine

Partagez cet article avec vos amis!

Partager sur facebook
Partager sur twitter

               Odette Bussière

Al Cardenas, originaire de l’Écaduor (Équateur) est arrivé à l’âge de 4 ans au Canada avec ses parents. C’est à Toronto que la famille s’est établie. Dès l’âge de 16 ans alors qu’il était toujours étudiant il a commencé à travailler pour une compagnie en télémarketing et il a vite appris que maîtriser plusieurs langues était important. Il pouvait donc converser en espagnol, en anglais et en français.

Il a fréquenté l’université de Toronto et à l’âge de 21 ans il a ouvert un bistro/salle de billard. Dans les années 80 ça débutait et l’engouement était très fort pour ce type d’endroit. Son commerce s’est retrouvé à deux reprises dans le top 10 des meilleurs endroits au centre ville de Toronto. Cétait un endroit très chic et prisé par une clientèle plutôt huppée. Al avait déjà la fibre d’un entrepreneur.

Quant à son épouse Patricia cette dernière est arrivée au Canada à l’âge de 18 ans. Patricia est originaire de l’Argentine avec des racines brésiliennes. Ils se sont rencontrés car ils fréquentaient le même cercle d’amis. Cette dernière m’a avoué qu’elle est tombée en amour avec Al parce qu’il parlait français… la langue de l’amour!

Al et Patricia qui demeuraient à Toronto avaient fait l’acquisition d’un terrain à Lafontaine en 2015 avec l’intention de se construire une maison  car ils aimaient bien visiter les plages de la région. Puis l’année suivante la maison voisine a été mise en vente ils ont donc décidé de l’acheter. 

Patricia exerçait le métier de coiffeuse pour hommes Al travaillait pour la compagnie «Metz tea» à titre de sommelier en thé. Il est donc un fin connaisseur dans le domaine du thé. Ce métier l’a amené à voyager partout dans le monde et à travailler en collaboration avec des chaînes hôtellières renommées. 

L’arrivée de la pandémie a changé rapidement leur mode de vie tout d’abord Patricia a dû arrêter de travailler à cause des règles sanitaires imposées à ce moment-là. Étant également parents de deux jeunes enfants âgés maintenant de 11 et 4 ans il était plus facile de rester avec eux à la maison. Ils ont décidé de demeurer dans leur maison à Lafontaine de façon permanente.  Ils ont donc vendu leur propriété à Toronto.

Al a quitté son emploi et avait besoin de réfléchir à la suite des choses. À ce stade-ci de leur vie ils voulaient réaliser un projet en famille. C’est donc en septembre 2021 qu’ils ont acheté le restaurant L.A. Café afin d’y aménager leur nouvelle entreprise. 

Ce nouveau restaurant de mets à emporter offrira une bonne sélection d’aliments afin de combler les goûts de tous pour le déjeûner ou le dîner. Le restaurant sera ouvert de 6h30 à 15h du mardi au samedi.

Tous les mets seront préparés sur place par Patricia et Al. Ils feront leurs pâtisseries, la boulangerie dont le fameux pain avec fromage confectionné par Patricia. Donc les déjeûners oeufs et bacon seront servis surtout sur des croissants, des brioches ou du pain. Pour le dîner la pizza romaine et la viande fumée servie sur des baguettes ainsi que de la cuisine ethnique seront au menu.

Une variété impressionnante de cafés et de thé seront offerts ainsi que des boissons non alcoolisées. 

Le choix du nom du nouveau restaurant situé en plein coeur du village se devait de commencer par «LA» quant à la baguette pour eux ce sera la base essentielle de plusieurs mets qui seront offerts.

Quant à la communauté, Al et Patricia savent que la francophonie fait partie de l’histoire de Lafontaine et ils aiment ça! Ils ont beaucoup de respect pour le patrimoine et l’histoire des gens. Ils sont également bien intéressés à faire partie intégrante de la communauté en offrant la possibilité de tenir des événements spéciaux tout cela quant Dame pandémie nous aura quittés une fois pour toute!

Bienvenue à Patricia et Al co-propriétaires de LA BAGUETTE et bon succès! 

Dans la photo: on aperçoit Al Cardenas devant le restaurant LA BAGUETTE situé au 339 Chemin Lafontaine Ouest qui ouvrira ses portes le 22 janvier prochain. Les  propriétaires offriront des mets chauds à emporter que ce soit des déjeuners ou des lunchs et l’accent sera mis sur la cuisine ethnique.