Louis Lefaive: la créativité avant tout!

Partagez cet article avec vos amis!

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Louis Lefaive est bien connu dans le milieu artistique comme un musicien accompli et polyvalent mais peu d’entre nous connaissent ses talents en ébénisterie. Louis a toujours bien aimé utiliser différents outils pour fabriquer divers objets. À l’adolescence il a commencé à fabriquer des cannes en chêne afin de permettre à certains de ses oncles qui avaient de la difficulté à marcher de se déplacer plus aisément. Il aimait fabriquer des croix pour faire des pendentifs. Comme il a travaillé à titre d’interprète à Ste-Marie-au-pays des Hurons durant cinq étés alors qu’il était étudiant il a eu l’occasion d’être en poste à la maison du menuisier Charles Boivin. Il a donc interprété ce personnage et du même coup il fabriquait des objets de l’époque avec des outils d’antan. Il a surtout fabriqué des râteaux et des chandeliers. Ainsi le goût de travailler avec le bois et de créer des objets lui a toujours plu. 

            Louis a oeuvré dans l’enseignement pendant trente ans tout en participant au sein de différents groupes musicaux de la région. Grâce à ses expertises, il a appuyé à maintes reprises les organisateurs de spectacles de la communauté et dans les écoles au niveau du son afin d’offrir des spectacles de qualité.

            Depuis qu’il a pris sa retraite de l’enseignement, Louis est occupé plus que jamais avec la musique. D’ailleurs le groupe Ariko formé des membres de toute la famille Lefaive prépare présentement un 3e album qui pourrait être disponible avant la fin de l’année. L’arrivée de la pandémie en mars 2020 a complètement chamboulé les plans de la famille Lefaive en ce qui a trait aux spectacles. Ils ont toutefois eu l’occasion d’en offrir quelques-uns en mode virtuel.

            De plus Louis, sa conjointe Laura Jones et leurs filles ont eu l’occasion d’offrir une trentaine d’ateliers virtuels pour les élèves. Ils ont offert des ateliers sur la manipulation des bonhommes gigueurs et l’utilisation des cuillères en tant d’instrument de musique. Ils savent bien qu’il est important de rendre les instruments de musique le plus accessible possible pour les jeunes.

            Depuis les derniers 18 mois Louis a profité du changement de rythme de la vie imposé par la pandémie pour créer des divers instruments de musique et des objets décoratifs en bois. Grâce à son frère Michel qui est entrepreneur en construction et qui lui refile des restants de bois, Louis s’assure de donner une seconde vie au moindre petit morceau. 

            C’est avant tout la créativité qui le motive à fabriquer les instruments de musique et les objets décoratifs. Comme Louis est un musicien chevronné il lui arrive de peaufiner son travail jusqu’à ce que le produit final lui offre la sonorité recherchée. Les planches à laver qu’il fabrique sont de toute beauté et ce qui est intéressant c’est que pour certains modèles il a utilisé des tuyaux de cuivre ou divers métaux au lieu du bois ce qui offre des sonorités très variées. Louis expérimente et raffine son travail jusqu’à ce que l’instrument soit parfait. Il a fabriqué des dizaines de sets d’os qui s’avère un instrument très utilisé par Yves Lambert du groupe de la Bottine souriante. Ces instruments sont toutefois très difficiles à manipuler pour les adultes et encore plus pour les enfants. Louis considère toutefois qu’ils sont plus appropriés pour les percussionnistes. 

            En plus de créer des instruments de musique il pense aussi à la commodité pour y ranger certains objets. Il va même jusqu’à ajouter une touche particulière au design comme celui des cuillères qui prennent la forme d’une feuille de haricot afin de faire un clin d’oeil au groupe familial Ariko.

            Il faut dire que Louis ne s’est pas tourné les pouces durant la pandémie et que les objets qu’il a fabriqués sont tout simplement superbes et empreints d’une créativité sans limite!

On aperçoit Louis Lefaive avec des instruments de musique qu’il fabrique en bois et une superbe variété de bonhommes gigueurs qui ont été peinturés par les membres de la famille Lefaive et des amis.